• Paiement 3x sans frais
  • Livraison 24/48h
  • Satisfait ou remboursé
  • Conseil & SAV : 04 74 04 03 09
Magasin Venir au magasin
Les Jardins Aquatiques
Mon panier 0 article Mon panier Vide

Entretenir un bassin

L'entretien d'un bassin est saisonnier et il les opérations sont différentes en fonction de la saison.

L'entretien de votre bassin AU PRINTEMPS

Avec le retour des beaux jours, il faut remettre en route la filtration dès que tout risque de gelée importante à disparu. Pour ce faire, il faut contrôler tout le matériel :

La pompe qui est restée dans le bassin pour l’hiver, sera nettoyée des saletés et du calcaire. Il existe un produit nettoyant spécifique de chez OASE. N’oubliez pas que comme tout appareil électrique, il ne faut jamais démonter la pompe au-delà du carter de la turbine.

La lampe UV sera changée (une fois par an, tous les 2 ans pour les appareils HF) et la gaine de quartz nettoyée si cela n’a pas été fait à l’automne. Procéder délicatement car elle est fragile.

Les tuyaux seront vérifiés, les colliers de serrage contrôlés.

Le filtre devra être propre, les masses de filtration nettoyées au jet, la zéolithe (petits granulés blancs / jaunes) changée.

L’étanchéité du bassin sera contrôlée visuellement, notamment au niveau du palier de finition, des débordements ou des cascades.

Pour les plantes, il faut couper les tiges fanées 10 cm au-dessus du niveau de l’eau (sauf pour les nénuphars). Vérifiez qu’il reste suffisamment de substrat dans les paniers et que les plantes ne sont pas à l’étroit. Placer quelques boules d’engrais spécifique pour les plantes aquatiques.

Ayez toujours sous la main un testeur de nitrite, nitrate et ammoniaque (NO2 , NO3 et NH4 ) car ils peuvent permettre de détecter et diagnostiquer un problème de qualité d’eau et donc de mortalité potentielle des poissons.

On peut recommencer à nourrir légèrement les poissons avec notre nourriture complémentée en spiruline et vitamines. Augmentez les rations en fonction de l’élévation de la température et de leur appétit.

L'entretien de votre bassin EN ETE

La végétation se développe très rapidement, mais démarre plus tard que les espèces terrestres. Il faut veiller à ce que certaines plantes n’envahissent pas tout le bassin (typha, menthe, sparganium, élodées, myriophyllum…) et étouffent certaines espèces moins prolifiques.

En immergeant complètement les plantes aquatiques dévorées par des pucerons, on les trouvera une heure plus tard, nettoyées. On peut également leur donner un coup de jet d’eau. Les poissons seront enchantés de cette nourriture facile et abondante.

Certaines plantes de bordure comme les bambous peuvent vite devenir une gêne. Afin de limiter leur expansion, il existe une barrière anti-rhizome résistant à la perforation que l’on place à la verticale avec un petit retour à l’intérieur afin de les contenir à l’endroit souhaité.

Il faut veiller à l’évaporation de l’eau et refaire le niveau. On ne doit jamais voir le haut de la bâche, d’une part d’un point de vue esthétique mais aussi parce que les UV peuvent à terme lui faire perdre de sa souplesse.

Le filtre doit être entretenu, il faut purger au moyen de la vanne de vidange aussi souvent que possible (quotidiennement pendant 10 à 15 secondes) la pression exercée par la pompe permet d’enlever ainsi les dépôts qui se forment au fond de la cuve.

Il faut bien nourrir les poissons afin qu’ils soient en pleine santé. On leur distribue une alimentation régulière et en petite quantité : tout doit être mangé dans les cinq minutes.

Les feuilles jaunies ou abîmées des nénuphars doivent être enlevées. Attention à n’effectuer aucun traitement phytosanitaire à proximité du bassin. Cela pourrait occasionner une pollution de l’eau par les retombées de la pulvérisation.

L'entretien de votre bassin EN AUTOMNE / HIVER

La végétation est stoppée, vous pouvez couper (au-dessus du niveau de l’eau) et enlever les feuilles et les tiges fanées des plantes. Il existe des pinces et des ciseaux fixés sur un manche de 1,25 m pour les plantes plus lointaines

Si votre bassin est situé dans un environnement arboré, il est conseillé de placer un filet qui retiendra les feuilles mortes. Vous éviterez la formation de vase qui en s’accumulant risque de compromettre l’équilibre du plan d’eau. Les filets existent en 4, 6 et 8 m de large. N’oubliez pas les piquets pour les fixer autour du bassin.

La température de l’eau va commencer à descendre et par conséquent réduire l’appétit des poissons. Le métabolisme des Koïs et poissons rouges ne fonctionne plus sous les 6 à 8 °C.

Pour le matériel arrêtez la filtration avant les premières fortes gelées. Vidanger et nettoyer le filtre, les pompes. Purger les tuyaux. Vérifier que le tube de quartz de l’U.V.ne soit pas encrassé. Profitez de son démontage pour changer la lampe U.V.(une fois par an) l’appareil sera opérationnel pour le printemps. Vous pouvez utiliser le nettoyeur spécial OASE pour l’entretien des pompes et de la gaine de quartz.

Remiser le matériel propre dans une pièce hors gel, les pompes peuvent être laisser en place dans le bassin ou rentrées et stockées dans un seau d’eau, toujours hors gel.

La mise en place d’une cloche antigel permet la respiration du bassin lorsque la glace est formée. Elle limitera aussi la poussée de la glace sur les parois. L’utilisation d’un petit aérateur de bassin (OXYPOND) sous la cloche lui conservera son efficacité aux températures les plus basses. Pour les bassins de faible profondeur il est possible d’installer une résistance chauffante pour maintenir une température minimale pour les poissons.

En cas de formation de glace, ne la cassez jamais, vous risqueriez de causer des dommages irréversibles au système auditif des poissons qui risqueraient d’en mourir au printemps.